Le Shih-tzu et les expositions

Le club de la race
La race le shih-tzu est régit par un club présidant aux destinées des 4 races tibétaines suivantes: épagneul du Tibet, Lhassa - apso, shih-tzu et terrier du Tibet. Un club de race du shih tzu , sous la responsabilité de la SCC, a pour objet la préservation et l'amélioration des races dont il a la charge. Pour ce faire, il a de nombreuses obligations:
-publier et diffuser le standard officiel
-établir les commentaires du standard et les points de non confirmation qui sont visés par la commission zootechnique de la SCC;
-former des juges et experts-confirmateur;
-organiser des spéciales de races et une nationale d'élevage;
-mettre en place une grille de cotation , et un test de caracère ( ou test d'aptitude naturelle);
-publier un bulletin periodique;
-promouvoir les races dont il a la charge.
Le club des chiens du Tibet, crée en 1960, Melle Violette Dupont, pionnière de la race lhassa-apso en France, a présidé aux destinées de la race jusqu'en 1992. Depuis 1994 , le club des chiens TIbétains de France, né en 1983, est le seul club officiel en France auprès de la SCC. Une grille de cotation est en place depuis le début des années 1996, elle prend en compte la beauté, la santé et le caractère des chiens. L'obtention du titre des champions est également soumise à des condition. Faire coter son chien permet de mettre en avant toutes se qualités et la cotation apparaitra sur le certificat de naissance des éventuels descendants.
Test d'aptitude naturelles
Il s'agit d'un examen convivial, permettant de tester la capacité sociale de votre shih-tzu .
Le chiot pour les expositions
Choisir un chien d'exposition n'est pas forcement facile. Vous avez deux solutions, faire confiance à l’éleveur ou choisir vous-même. Ce qu'il faut savoir, c'est que, même si on a un excellent de chien, il ne deviendra peu être pas champions . Il y a en effets beaucoup d'aspirant et peu d’élu chaque année. Avoir un bon chien à présenter en exposition pourrait se résumer de la façon suivante : un tiers de génétique, un tiers de tempérament, un tiers du travail du propriétaire.
  • Un tiers génétique

Là il va s'agir du travail de l'éleveur qui part sa sélection  va fixer les qualités de votre chiot. Le choix de l'élevage ne se fait pas au hasard. Si vous voulez vraiment faire des expositions , allez dans plusieurs d'entre elles et observer les jugements. Un élevage qui gagne avec des juges différent à des chances de faire un travail intéressant. Allez discuter avec les exposants, écoutez beaucoup et forger-vous une opinion. Un chiot d'exposition a, à deux mois, un potentiel. Si à cet âge-là, il a les pattes tordues, un corps long, des yeux clairs, (par exemple), il y a peu de chance que cela s'améliore avec l'âge! Un chiot d'exposition s’achète rarement par correspondance, il vaut toujours mieux rencontrer les éleveurs et voir les ascendants.

  • Un tiers de tempérament

Figurez-vous qu'il en est des chiens comme des humains, il y a des "m'as-tu-vu" et des discrets. Lorsque vous êtes en exposition, votre regard est parfois inexplicablement attiré par un chien se qui présente l'air de vous défier, en conquérant. C'est un chien qui a LE tempérament!

  • Un tiers de travail de la part du propriétaire

Eduquer, toiletter, nourrir, est un vrai travail et la réussite de votre chien à connaître toutes sortes de sollicitation fera qu'il se sentira à l'aise dans sa tête et sera prêt à aller en exposition.

La confirmation
En France pour qu'un chien puisse se reproduire et offrir à ses enfants une ascendance écrite, il faut qu'il soit soumit à l'examen de la confirmation. Il faut confirmer son chien à un expert-confirmateur de la SCC qui l'examinera et confirmera ou non sa normalité morpholgique en accord avec le standard de la race.Vous pouvez faire confirmer votre chien lors d'une exposition ou de séances de confirmation organisées par les sociétés canines régionales ou le club de race. Vous trouverez la liste de toutes les dates auprès de la SCC, du club ou sur des journaux canins. Lorsque le juge à déclaré votre chien apte, vous devez envoyer les papiers (en prenant soin d'en garder une copie) à la SCC qui vous fera parvenir le pédigrée définitif. En cas d'inaptitude, il y a, si c'est justifié, la possibilité de faire appel à la SCC . Un jury composé de 3 juges de la race examinera le chien, sa décision sera sans appel.
Les expositions
L'utilisé des expositions est parfois controversée, c'est un trot, elles sont la vitrine de l'élevage de shih tzu et permettent de faire le point sur la qualité de nos chiens tout en mettant le meilleurs. C'est en outre un lieu d'éducation pour le public, puisque toutes les races canines sont présente et que l'on peut trouver en exposition toutes les facettes de l'utilisation du chien. Exposer son chien n'est pas une activité de pur narcissisme.Pour une éleveur, c'est un moyen de faire connaitre sa race et son élevage. Pour le profane , une exposition se présente comme une manifestation ayant un rite immuable : les chiens passent devant un juge et certains chiens gagnent, d'autres non. Cela se soulève parfois de l'incompréhension, car le public ne ferait pas forcement gagner les mêmes chiens que le juge ! Pour faire son choix, le juge se basse sur ses connaissance du chien (morphologie, mouvement, caractère) et du standard de race jugée. Il est évident que son goût personnel entre en jeu. Il n'est toutefois pas là pour satisfaire le goût du spectacle, il est là pour classer  le chien le plus proche du spécimen parfait de la race. Pour chaque chien jugé, il dicte à son secrétaire un commentaire et attribue un qualificatif, puis il procède au classement.